Archives de catégorie : Les déliches d’Hochelag

Les vieux os de la vieille dinde

La recette précédente montrait comment faire une dinde chlorée. Or, il est important de conserver ses vieux os au congélateur afin de les utiliser pour faire de la soupe. Le bouillon de poulet, croyez-le ou non,  n’est pas juste une poudre jaune, telle que le cari, provenant d’une plante quelconque poussant dans un champs rocailleux. On peut aussi l’obtenir en faisant bouillir un vieil os!

La preuve:

La soupe mauve au vieux légumes de ce soir

La vieille dinde

C’est poche les recettes de Noël après Noël. Mais il n’y aura peut-être pas de Noël 2013 alors j’ai décidé de mettre cette recette quand même.

La dinde chlorée

  1. remplir une ancienne chaudière de « chlore de piscine » avec de l’eau;
  2. ajouter 1T de votre boite de sel servant normalement à faire disparaître les tâches de sang menstruel et une bouteille de poudre d’ail ou d’épices plus fancy du Dollorama;
  3. laisser tomber la dinde là-dedans de manière à ce que ça fasse « Sploutch »;
  4. mettre un objet sur la dinde pour qu’à ce qu’elle cale dans le fond;
  5. laisser sur le balcon (froid) 2-3 jours en faisant attention aux hobbos;
  6. le jour de la manger, si la dinde est gelée, et bien il va falloir- hélas- faire le ménafe du frigo et faire une place à la chaudière. Après, récolter 2-3 T de jus de macération puis ajouter 2T de sirop d’érable(vous pouvez en mettre un peu derrière vos oreilles c’est mon truc séduction!) et du gras;
  7. Cuire à 300 degré 4-5 heures, et toute le long, arroser le dindon avec le jus de dinde; si votre bras est pas assez fort pour tenir la louche de jus de dinde, demander à un de vos enfants (ou coloc) de mettre son bras, plus svelte et habile, dans le four pour arroser la dinde.

Tenez bien vos leggings, parce que ça jute en maudine.

Les biscuits aux vieilles truffes Post-Noël

Les déliches d’Hochelag vous proposeront toujours des recettes utiles et à votre mesure de jeune adulte pauvre. Même si nous sommes jeunes, le mot-clé de ces recettes est assurément: VIEUX. Vieille banane, vieux cadeaux, vieux légumes, vieux sautés…

Voici donc une première recette délichieuses; les biscuits aux vieilles truffes de Noël. Un jeune adulte pauvre reçoit souvent des truffes pour Noël; sinon, il reçoit assurément du chocolat. La recette s’applique aussi pour le chocolat post-pâques.

Ingrédients:

  • 1T de farine
  • 2 oeufs
  • 1 c.thé poudre à pâte
  • 1/4 T de gras
  • 1T de sucre
  • Vieilles truffes ou chocolat qui une fois fondus donnent 2 T de liquide, tu peux ajouter de l’eau si tu es pauvre
  • De la vanille et des arachides
  1. Tu fais fondre ton vieux chocolat avec ton gras.
  2. En même temps, tu demandes à quelqu’un de faire la job difficile dans un autre bol, soit faire mousser les oeufs puis ajouter le sucre en fouettant jusqu’à ce que ça devienne plus pâle. Mets de la vanille.
  3. Tu mets la farine et la poudre à pâte dans la préparation aux oeufs (on peut aussi dire APPAREIL pour les connaisseurs), puis tu ajoutes ton APPAREIL de vieux chocolat.
  4. Puis si tu es dans un mood motivé, ajoute des arachides. Si c’est trop solide tu peux cracher dedans ou ajouter un peu de liquide (brandy, rhum, pas vodka parce que c’est bizarre, lait, etc).
  5. Mets ça sur une plaque à 350 degré pendant 8 minutes.

À savourer devant un anime japonais: Code Geass, Fairy Tail, Deadman wonderland

.