Merci Éric Fournier

Savez-vous qui est Éric Fournier? a) Le plus beau gars de l’école promotion 2002 b) le nom du chien de ton ami weirdo c) l’homme qui a changé le cours de notre 19 janvier 2012.

Ça s’est passé comme ça. Blade était nue, blasée dans son lit. Goldy revenait de sa séance bihebodomadaire d’aide au devoir où elle est tenue de manger des pâtes au ketchup avec la famille. Une soirée comme les autres. Le genre de soirée buzy middle week qui peut juste déboucher sur deux choses: un reductio ad Hitlerum ou une discussion sur le déterminisme homme/femme. Le thème de la dualité des sexes s’imposa tandis que Goldy essayait de faire la split, mais son vagin ne touchait pas encore tout à fait à terre. Blade raconta comment, oppressée par cette société infernale pour la femme « average », elle s’était faite bronzée 8 minutes cette journée-là afin que sa récente acnée d’adulte parte, mais visiblement, ce n’était pas suffisant.

Cela dit, la mort fraîche de Sarah Burke planait comme un non-dit dont il fallait se départir. Blade lança alors: « C’est dommage, elle était chix et elle faisait du freestyle». En googleant des photos d’elle en sous-vêtements, notre discussion divagua dangereusement vers une remise en question de la qualité du système scolaire. Goldy mentionna alors à Blade une mystérieuse dictée dédiée au corps enseignant : la dictée Éric Fournier.  Plus particulièrement, Goldy voulait juste montrer qu’on voyait, sur une photo de la page d’acceuil du concours, la tronche d’un gars d’une école anonyme, on ne sait pas qui, on ne sait pas comment, on ne sait pas où, qui avait niaisé une fille (pas Goldy, ni Blade, mais ça aurait pu).

Après quelques rires gratuits de filles amères, Goldy, expliqua à Blade l’histoire de ce fameux Éric Fournier. Quel est le lien entre Éric Fournier et Sarah Burke? La mort. La jeunesse. Le sport. La tragédie. Le jeune homme est en effet décédé lors d’un stage hors Québec au BES, sur un vélo.  Le genre de mort tellement soudaine et précipitée que tes amis trouvent uniquement en guise de souvenir des choses comme : «Je me rappelle aussi du gros trou que nous avions fait dans le pot de beurre de peanuts de Steph à 3 heures du matin en rentrant de la Boîte à Marius… Il était vraiment frustré!!!  », souvenirs qui n’en sont pas moins magnifiques. C’est juste moins hot que: « Il était à la tête d’une chaire de recherche depuis trente ans, il aura sauvé de nombreuses vies grâce à ses découvertes en sémiologie». Mh Mh… Mais c’est mieux que : « Je me rappelle la soirée où nous avions lu un Memorial destiné à Éric Fournier! Quel beau moment! »

Bon Sarah avait déjà gagné une Médaille d’Or… Mais le pauvre Éric Fournier? Dans cette société où pourtant nous abordons des thèmes comme le caca et le poil, le thème de la mort est mis de côté, caché. Mais pourtant, elle est là, et NOUS NE SOMMES PAS PRÉPARÉS. C’est ainsi que Goldy et Blade se sont dit:

1) écrire les choses le web nous force à les faire

2) comment rendre accessible du bon matériel de « memorial » en cas de trépassement?

La réponse était simple, puisque des centaines de millions de personnes l’appliquent: un blog.  Un genre de blog, oui, pour célébrer la petite vie et pourquoi pas, pour revenir à notre amie utile, la sémiologie, apprécier d’avantage notre vie dans une verbalisation porteuse de sens. Se défaire du cynisme, cette figure rhétorique qui s’est mise à règner sur nos jugements quotidiens de la même façon que les sushis sont apparus dans notre pyramide de Maslow. Parce qu’au final, le beurre de Pean, ça coute moins cher, c’est bon pareille et ça donne des bonnes histoires!

Fait que c’est ça la plateforme. Merci Éric Fournier.

Un avis sur « Merci Éric Fournier »

  1. Alexandre Savard dit :

    J’adore la petite ironie que vous faites avec la semiologie!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :